Japon

14/07/2012 – 15/07/2012

Ce week-end nous n’avions rien de prévu le samedi, je suis donc allé me balader en direction de Shinjuku, j’ai découvert de nouveaux coin assez sympa et un combini adosse à notre dortoir alors que nous nous embêtions à aller à celui proche de la gare. Durant ma promenade j’ai découvert une rue des cerisiers « Josui Sakura Dori » dont les barrières étaient parsemées de décorations en formes de pétales de cerisiers ainsi qu’un parc près de Mitaka mélangeant forêt, eau et temples.

Le dimanche nous avions prévus une excursion en direction de la mer à Kamakura et Enoshima. Nous avons donc retrouvé Ben et des amis à Shinjuku puis nous avons pris la ligne Shonan-Shinjuku direction Kamakura. Arrivé à Kamakura, nous sommes parti en direction du sanctuaire Zeni Arai Benten (銭洗弁天)  caché dans les montagnes. Ce sanctuaire assez pittoresque avec des symboles de « Triforce » (symbole du clan Hojo) représentés un peu partout. On peut y acheter des Omikuji ou tout simplement de l’encens. Une pratique peu commune pour nous européens pratiquée dans ce temple est aussi l’action de bénir de l’argent dans une source sacrée qui selon la légende permettrait pendant les jours du serpent du zodiaque chinois de multiplier l’argent ainsi purifié.

La suite de la visite s’est orientée vers le temple Kōtokuin ou se trouve la statue du Grand Bouddha en bronze. L’entrée coûte 200 yens et la visite de l’intérieur de la statue coûte 20 yen.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la gare pour nous rendre du cote d’Enoshima une petite île contenant un temple et de nombreux chats. Pour arriver au sommet de l’île il vous faudra monter les nombreuses marches ou vous acquitter du prix pour l’ascenseur mais une fois en haut vous pourrez vous restaurer autour de boissons/glaces tout en ayant une vue plongeante sur l’océan et la ville. Si vous le désirez, une sorte de phare « Sea Candle » est accessible pour 500 yen de manière à avoir encore une meilleure vue.

L’aller retour entre Nishi-Kokubunji et Enoshima nous à environ coûté 20e de transports.